Skip to main content

Projet:Emissions club de la presse "Urubuga rw'itangazamakuru"

Activité:Summary of weekly radio talk-show « Emission Club de la Presse: "Urubuga rw’Itangazamakuru "

Date:26/08/2016

Auteur(s):
  • IPGL
  • Radio Isango Star (Kigali)
Pays:
Médias:
Thèmes:
Genre:
Langue:

L’émission a porté sur le rôle des medias dans la couverture des actions des gouvernements locaux spécialement  la couverture des « imihigo (les contrat de performance) ». Les deux invités se jettent la responsabilité quant à la faiblesse de la couverture des imihigo.  Les deux reconnaissent le rôle  que peut jouer les médias  dans le suivi des Imihigo étant donné que les citoyens dénoncent qu’ils ne sont pas suffisamment consultés avant de les planifier. Les médias devraient jouer un rôle pour informer les citoyens sur les « imihigo » durant la planification pas seulement lors de l’exécution. De ce fait, son rôle est primordial. Cependant les journalistes selon Sosthène ont du mal à accéder à l’information détenue pas les autorités locales. Il a donné l’exemple de Rweru ou récemment les journalistes sont allés chercher l’information mais le secrétaire exécutif a refusé de la leur donner disant qu’il était en congé alors qu’il était au bureau. Pour lui, cela limite les journalistes à accéder à l’information.  Bosco quant à lui reconnait qu’il y a malheureusement des autorités qui ne donnent pas d’information, mais qu’ils sont peu nombreux par rapport à ceux qui collaborent avec la presse. Il a souligné que parfois le comportement des journalistes qui ne cherchent qu’une information sur ce qui ne va pas peut pousser les autorités à ne pas collaborer. Le journaliste a reconnu qu’il y a des journalistes qui se méconduisent mais cela n’est pas une raison de ne pas donner l’information aux journalistes en général.

Réaction des auditeurs : Les sms  reçus au cours de l’émission ont pointé du doigt les autorités comme étant celles qui bloquent les journalistes  et qui les empêchent à couvrir les  « imihigo » car ils ne veulent pas que la vérité sur ce qu’ils font   soit dévoilée à cause des « techniques  » de falsification des données (gutekinika)  qui sont courants au sein des autorités locales.

Messages et appels reçus:  6 appels. 

Invités :

  • Sosthene Musonera , journaliste
  • Jean Bosco Rushingabigwi, in charge of communication in RALGA

Modérateur: Solange AYANONE

Modérateur Assistant : Valentin UMUHIRE

Diffusion: Dimanche 07/08/2016

 

Loading the player...