Skip to main content

Projet:Emissions club de la presse "Urubuga rw'itangazamakuru"

Activité:Summary of weekly radio talk-show « Emission Club de la Presse: "Urubuga rw’Itangazamakuru "

Date:29/07/2016

Auteur(s):
  • IPGL
  • Radio Isango Star (Kigali)
Pays:
Médias:
Thèmes:
Genre:
Langue:

L’émission était centrée sur le sommet de l’Union Africaine et la crise politique au Burundi, les gens se demandaient si ce sommet ne va pas avoir une particularité sur le Burundi étant donné qu’il se tient au Rwanda, le pays voisin du Burundi et avec lequel les relations diplomatiques  ont été détériorées. Pour Alexandre Niyungeko, il voit que l’affaire de la crise burundaise devrait être prioritaire même si elle ne figure pas sur l’agenda. Seulement, il dit que même si le 27ème sommet de l’Union Africaine qui se tient à Kigali peut prendre le temps pour revenir sur la situation politique du Burundi, la seule solution est de soutenir l’idée d’envoyer des soldats dans ce pays pour aider à arrêter les tueries qui augmentent du jour au jour. Il reste incertain à ce que le président Nkurunziza peut venir participer au sommet car il ne veut pas qu’on se dise la vérité sur le problème des refugiés burundais qui sont au Rwanda.

Quant au Dr Eric Ndushabandi spécialiste en sciences politiques, lui, il reste ignorant sur la question du Burundi d’être sur l’agenda du sommet. Selon Eric , il y a certaines  décisions déjà prises par  l’ Union Africaine sur l’ affaire du Burundi notamment le déploiement des troupes armées dans le pays, l’ envoie des spécialistes pour  mener des investigations sur le droit de l’ homme etc… qui n’ ont pas été mis en exécution .Il explique qu’il y a un grand problème  de mise à l’ écart de certains pays de l’UA lorsqu’ il s’ agit  de mettre en exécution les décisions prises. De ce fait l’Union Africaine a besoin  d’une force venant de chacun des pays membres  afin de pouvoir admettre les décisions prises.

Dr Ndushabandi aussi trouve le déploiement des troupes armées comme une voie de solution  mais il met en doute la volonté politique de certains pays.

Pendant l'émission, 5 messages ont été reçus.

Réaction des auditeurs: Les auditeurs qui ont envoyé des messages  eux aussi disaient que la seule solution est d’envoyer des troupes armées  qui vont non seulement arrêter des tueries mais aussi contrôler les frontières du Burundi pour éviter que ceux qui sont à l’extérieur du pays peuvent attaquer le pays comme le gouvernement du Burundi le dit.

Moderation :Modérateur: Solange AYANONE , Modérateur Assistant : Valentin UMUHIRE

Invités

  •  Alexandre Niyungeko : Journaliste Burundais refugié au Rwanda
  • Dr Eric NDUSHABANDI : Directeur de l’IRDP (Institut de Recherche et de Dialogue Pour la Paix)

Date: 10/07/2016

Loading the player...