Skip to main content
22/01/2014

Les médias peuvent-ils être neutres lorsqu’ils couvrent un conflit ? Les journalistes sont-ils de simples observateurs ou des acteurs à part entière des crises politiques et des affrontements armés qu’ils relatent ?
Depuis toujours, l’information - sa diffusion, sa rétention ou sa manipulation - constitue une arme puissante dans les périodes de conflits. Arme à double tranchant, car si les médias peuvent être des instruments de stratégies destructrices, ils peuvent aussi se montrer constructifs, favoriser le respect entre les peuples et préparer les esprits à la paix.
La presse centrafricaine, déjà caractérisée par une grande précarité journalistique et économique, a fortement souffert en 2012 et 2013. En quelques mois, les entreprises de presse ont vu les efforts de nombreuses années anéantis, en raison de pillages réduisant fortement leur capacité de production et d’information.
Rédigé fin décembre 2013, cet état des lieux du secteur médiatique centrafricain est utile pour avoir une vue globale du cadre légal, ainsi que pour prendre connaissance des acteurs médiatiques en présence. Il a été rédigé à partir des ressources documentaires suivantes :
- Etat des lieux de la presse centrafricaine, Marie Soleil Frère, 2005
- Publication « Médias et conflits – vecteur de guerre ou acteurs de paix », Marie Soleil Frère, Ross Howard, Jean Paul Marthoz et Pamphile Sebahara, Institut Panos Paris/GRIP, 2005
- Rapport de mission interne, Marie Soleil Frère, Institut Panos Paris, 2006
- Répertoire des médias et de la communication en Centrafrique, Internews, 2012
- Documents internes à l’Institut Panos Paris
o Rapport Final Projet d’appui aux Médias Centrafricains (PACAM 1)
o Evaluation Finale du Projet PACAM, Michel Leroy, 2011
o Rapport Atelier HCC, Karim Bénard Dendé, 2012
o Etat des lieux des médias au terme du coup d’état de mars 2013 (Equipe Panos Europe en RCA)
A Bangui, à Yaoundé et à Bruxelles, les données ont été complétées et mises à jour par :
- Pascal Chirhalwirwa Coordinateur Institut Panos Europe en RCA
-  Simon Pierre N’Douba Chargé de projet Institut Panos Europe en RCA
-  Pierre Martinot  Responsable de Programmes Afrique Centrale Institut Panos Europe