Skip to main content
03/10/2014

En partenariat entre Panos et l’Association Rwandaise des Femmes des Médias (ARFEM), un débat communautaire a été organisé dans le district de Nyarugenge, dans le secteur Kimisagara, ce vendredi 03 octobre 2014, de 14h00 à 17h30. Le thème principal était orienté à l’adhésion des vendeuses de la rue aux coopératives. Un thème d’une importance capitale vue l’ampleur de la situation du commerce ambulant dans la ville de Kigali. Un commerce pratiqué, depuis quelques années, malgré les restrictions de l’Etat. Le soir comme la journée, les jeunes et les femmes vendent différents articles, surtout des habits, « pour gagner leur vie ». Pourchassées par les forces de l’ordre sous l’autorité de l’administration locale,  ces vendeuses de la rue sont aussi grognées par les commerçants installées légalement dans les lieux appropriés (marchés, boutiques, …) car elles ne paient pas de taxe. Exposé des panelistes, interactions, témoignages, surprises...

Ce débat est le 11e qui s’inscrit dans le cadre du projet MERCIDD financé par l’Union Européenne. Certains médias locaux, dont IGIHE.COM et UMUSEKE.RW, ont traité et publié l’information liée à cette activité.